12-Enseignements-Proprietaire-Experimenté

[Infographie] 12 Enseignements d’un Propriétaire Experimenté

 

12 Enseignements Compilés par un Proprietaire Experimenté

1) Demandez des Références

Similaire au principe de la recommandation lors d’un recrutement dans le monde du travail. Demandez des références d’employeur mais surtout de proprietaires précédents. Cette technique très pragmatique est particulièrement utilisée au Canada et Etats Unis.

2) Optimisez l’utilisation de votre Téléphone

Ajoutez vos locataires dans votre repertoire téléphonique mais en mettant le numéro du logement en premier avant le nom de l’individu. Cela vous permettra d’identifier plus vite la personne qui vous appelle. Par exemple au lieu de “Jacques Durand Locataire” mettez “12 Rue de France – Jacques Durand”. Si les locataires changent souvent cela évitera certaines confusions, surtout si vous acquerrez plus de logements et multipliez le nombre de locataires.

3) Faites de la Maintenance Préventive

Le vieil adage “mieux vaut prévenir que guérir” fonctionne à merveille pour l’immobilier. Certaines tâches sont réalisabes par vous-meme, d’autres nécessitent l’aide d’un professionnel. Rafraichir la peinture. Refaire les joints de cuisine et salle de bain. Verifier les toilettes et les robinets. Controler l’etancheité des fenêtres. Examiner le système de ventilation. Faire réviser la chaudière/ballon d’eau… En plus de faire des économies ces actions montrent à votre locataire que vous êtes attentif à son bien-être.

4) Chouchoutez vos Locataires

N’oubliez pas que votre locataire est votre client. Le but est de garder ce client au maximum! Pour éviter qu’il aille à la concurrence (c-a-d qu’il déménage) voici 2 trucs. Vous pouvez lui offrir un petit cadeau à l’époque de Noel. Pensez qu’une bouteille de vin de 10€ ne représente qu’un minuscule pourcentage du revenu locatif annuel pour un effet maximum. Par ailleurs pourquoi ne pas lui “offrir” une absence d’augmentation? Au lieu de grapiller 1-2%, envoyez lui une petite lettre lui annoncant que cette année vous avez décidé de ne pas augmenter son loyer!

5) Utilisez la Vidéo

De plus en plus de téléphones intègrent une fonction caméra vidéo. Vous pouvez par exemple prendre une vidéo lors de l’état des lieux d’entrée en prenant soin de bien de faire apparaitre le locataire. Cela permettra d’avoir une trace précise de l’état du logement mais également d’avoir la preuve que le locataire approuve cela.

6) Créez un Site Web

Cette astuce est pertinente surtout si vous possédez plusieurs biens. Les locataires de qualité son attirés par les offres de qualité. Proposer un site web est claire- ment un argument qualitatif. En plus vous pourriez gagnez du temps et éliminer de la paperasse si vous intégrez des fonctions permettant aux locataires de soumettre un dossier d’application ou payer en ligne. Du temps gagné également pour les locataires, argument différenciant vis à vis des offres concurrentes.

7) Faites vous Aider

Si votre trésorerie le permet, apprenez à déléguer les taches les plus chronophages. Un gestion- naire locatif pour un bien éloigné avec un fort turnover? Un homme à tout faire à proximité de vos logements pour les petites réparations? Faites le calcul et comparez avec votre propre coût/horaire. Cela vous permettra de ne pas être esclave de vos investissements et d’envisager l’accroissement de votre parc avec un process qui ne dépend pas que de vous.

8) Oubliez les Pancartes “A Louer”

Pratiquement tout est électronique de nos jours (cf Enseigne- ment #6 précédement). Utilisez Leboncoin ou SeLoger pour vos annonces. Il existe de nombreux guides pour vous aider à créer une annonce attractive. Une pancarte physique annonce trop frontalement que votre logement est vacant est en général attire les locataires que vous ne voulez pas.

9) Définissez les Cas d’urgence

La notion d’urgence n’est sure- ment pas identique pour vous et votre locataire. Souhaitez-vous être réveillé à 4 heure du matin par un locataire pour un tuyau qui goutte sous l’évier? Définissez clairement avec le locataire ce qu’un cas d’urgence signifie. Sinon, tout pourrais de- venir une urgence.

10) Communiquez par SMS

C’est parfois plus simple et rapide d’écrire des textos que d’appeler par téléphone. Si vous recevez un appel, répondez (par texto) que vous êtes en réunion et demandez à vous formuler la demande/question par SMS. Puis répondez rapidement afin que votre locataire comprenne que les textos sont la meilleure méthode de communication.

11) Installez des Boites à clés

Les boites à clés permettent de gagner beaucoup de temps. Plus besoin de se presser pour aller ouvrir à votre artisan pour des réparations. De plus si un locataire s’enferme dehors il suffit de lui communiquer le code puis de le changer par la suite. Pratique et économique.

12) Montrez le Fonctionnement du Disjoncteur

Croyez le ou non, il est fréquent que les locataires ne sachent pas ou aient peur de toucher au disjoncteur, particulièrement les jeunes. En leur montrant clairement comment réenclencher le disjoncteur lors de l’entrée dans le logement, vous eviterez quelques coups de fil d’urgence. Indiquez leur aussi ou se trouve la valve pour couper l’arrivé d’eau ou de gaz, cela pourrait po- tentiellement sauver votre logement. Si une fuite se déclare vos locataires pourront agir vite et éviter des dégats plus importants.

 

Vous Aimerez Aussi: